L’Ums, association privée qui croit faire l’unanimité des magistrats du Sénégal

giovedì 29 ottobre 54546 azioni

L’Ums, association privée qui croit faire l’unanimité des magistrats du Sénégal

L’Union des Magistrats Sénégalais (UMS) qui fonctionne en réalité comme un syndicat n’en a pas le droit conformément à la loi organique n°2017-10 du 17 janvier 2017 portant statut des magistrats qui, en son article 14, dispose : “ […] Les magistrats ne peuvent ni se constituer en syndicat, ni exercer le droit de grève. Il leur est également interdit d’entreprendre une action concertée de nature à arrêter ou entraver le fonctionnement des juridictions ou d’y participer”.

Dans le secteur de la justice, ils sont nombreux, les magistrats à se demander ce qui empêcherait Souleymane Teliko de faire les précisions nécessaires à l’endroit des journalistes qui l’interrogent sur les radios et les télévisions et qui le présentent souvent comme le patron de la compagnie judiciaire ou le chef de la magistrature. Quand certains magistrats ont eu à apostropher Souleymane Teliko sur cette usurpation de qualité ou de titre, il leur a répondu que c’est du fait simplement de l’ignorance des journalistes.

Soit ! Mais pour autant, a-t-il jamais cherché à les corriger, pour bien renseigner ces pauvres journalistes ?

Des personnes d’horizons divers cherchent à jouer aux sapeurs-pompiers ou pour essayer de jouer aux bons offices pour stopper l’enquête de l’Igaj contre le juge Teliko. Seulement on se demande bien où étaient ces personnes pendant toutes ces longues années de dérives et de provocations ?


Raccomandato